Semis du premier engrais vert

C'est parti ! Il y a trois semaines, nous avons fait semer du sorgho fourrager sur nos 8 hectares ; c'est l'entrepreneur de travaux agricoles qui est venu car nous n'avons aucun matériel pour l'instant. L'idée de cet engrais vert, qui sera réintégré dans le sol, est de produire de la matière organique en mobilisant les ressources présentes dans le sol, servant ainsi de piège à nitrates pour les résidus des cultures précédentes. Faire cette culture permet aussi de ne pas laisser s'installer d'herbes que nous ne pourrons pas contrôler une fois en maraîchage. Et surtout, surtout, nous commençons à remettre de la matière organique dans les sols de Viviers. Le sorgho est une plante originaire des tropiques, à croissance rapide pourvu qu'il fasse chaud et qui se satisfait de peu d'eau : exactement ce qu'il nous faut !