Comment fonctionne la coopérative ?

Une entreprise partagée

  • Vous mutualisez au sein de la coopérative l'ensemble des formalités d'entreprise et la comptabilité.
  • Vous gardez la maîtrise de vos choix de production et de vente.

Votre contribution coopérative correspond à un pourcentage de votre volume d'activité. Elle sert à couvrir les charges communes de la coopérative.

 

Le parcours de l'entrepreneur

1. L'accueil diagnostic

1. L'accueil diagnostic

Une information collective vous permet de recevoir les informations de la coopérative, suite à quoi vous pouvez déposer votre candidature. Nous nous voyons en entretien individuel pour dresser un diagnostic du projet. Si les associés approuvent la candidature, vous signez un contrat d'appui au projet d'entreprise (contrat CAPE). Vous n'avez pas le statut d'associé de la coopérative.

 

2. Le test

Pendant quelques mois ou quelques années (3 ans max), vous testez votre idée tout en conservant votre statut initial. Vous engagez des démarches de prospection, affinez votre projet, vous gérez votre activité de manière professionnelle (facturation, etc) en bénéficiant du soutien des accompagnateurs de Terracoopa et de Crealead.

 

3. Le contrat d'entrepreneur-salarié-associé

Lorsque votre activité se stabilise, nous signons un contrat d'entrepreneur-salarié-associé. La rémunération est fixée en fonction de la marge économique de l'activité. Vous avez un véritable statut de salarié.

 

 

Devenir associé de la coopérative

Dès lors que l'activité se stabilise et que vous êtes entrepreneur-salarié, vous pouvez devenir associé(e) de la coopérative en prenant des parts sociales. Dans ce cas, vous participez à la gouvernance de la coopérative, à l'animation et à l'accompagnement des nouveaux porteurs de projet.

 

 

Quitter la coopérative

 

Si vous ne souhaitez plus développer votre activité au sein de la coopérative, vous pouvez sortir de la coopérative et créer votre propre entreprise. Vous repartez avec ce que vous avez construit pendant votre passage chez nous.

Dans le cas où votre projet ne décolle pas, vous pouvez revenir à votre ancien statut sans perdre ni vos droits, ni votre protection sociale.