Le Journal de Viviers

mar.

10

janv.

2017

Appel à candidatures pour le domaine de Viviers

Depuis janvier 2017, nous avons une place de libre pour un test d'activité sur notre ferme au Domaine de Viviers. Pour déposer une candidature, la première étape est de s'inscrire par mail à la réunion d'information + visite du jeudi 19 janvier : contact(at)terracoopa.com

Créez et démarrez votre activité en maraîchage bio (ou petit élevage bio) au sein de la coopérative d'activité Terracoopa.

Lire la suite 1 commentaires

lun.

20

juin

2016

Ouverture de la vente à la ferme à Clapiers tous les mercredis à 17 h

A partir du mercredi 22 juin 2016, nous vous accueillons pour une vente de légumes à la ferme tous les mercredi de 17 h à 19 h. Profitez-en pour une petite promenade à la campagne, à 5 kilomètres de Montpellier.

 

Accès : Domaine de Viviers, sur la route de Jacou à Prades.

0 commentaires

lun.

14

mars

2016

La greffe végétale sur fruitiers sauvages

dimanche 20 mars au Domaine de Viviers à Clapiers

Une nouvelle formation dans le cadre des "Dimanches de la Permaculture", avec Martin GOMAS de l'association Paysarbres.

 

Dimanche 20 mars à Viviers, info et inscription auprès de Kris French.

Lire la suite 0 commentaires

lun.

19

oct.

2015

Apporter de la matière organique

Les sols méditerranéens sont appauvris en matière organique, il y a urgence à leur en apporter.


C'est ce que nous avons fait ce lundi en apportant du compost issu des déchets verts de Montpellier, qui mûrissait depuis 2 ans sur notre plateforme de Viviers, mise en place par Microterra.


Jérôme à la manoeuvre


Pour l'occasion, on a sorti les grands moyens (tractopelle, tracteur et benne), mais la suite va se jouer au niveau microscopique avec les champignons et la vie du sol.

0 commentaires

mer.

30

sept.

2015

La dernière serre est bâchée !

Et voilà ! La huitième serre est bâchée !

C'est Elsa, arrivée à Viviers début août, qui l'utilisera pour sa production de plants et de plantes aromatiques et médicinales.


Merci à celles et ceux qui ont donné un coup de main.

0 commentaires

lun.

28

sept.

2015

On se prépare pour les prochaines pluies

Comme les pluies reviendront de manière sûre et certaine, on se prépare au mieux. La semaine dernière fut donc consacrée au creusement de drains à ciel ouvert, en réalité des fossés qui drainent l'eau souterraine et l'emmènent vers le ruisseau qui traverse nos parcelles.

Ces fosés permettront aussi d'évacuer le trop plein en cas de précipitations exceptionnelles, comme celles du 23 août dernier.

 


Rémi aux commandes de la mini-pelle.

 

Et une première dans nos travaux d'aménagement : on pose une buse pour permettre à l'eau de traverser sous le chemin. Un peu technique, mais on y est arrivé...

0 commentaires

lun.

24

août

2015

Quand il pleut dans le Languedoc...

Quand il pleut sur Montpellier, c'est beaucoup et c'est d'un coup. Plus de 100 mm en deux heures ce dimanche !

Le ruisseau qui était à sec a fait son boulot d'évacuation des eaux, mais en emportant en même temps le pont piéton. Du travail de remise en état en perspective. Et on continue à chercher les aménagements qui nous permettront de gérer au mieux ces précipitations violentes.

0 commentaires

lun.

25

mai

2015

Les légumes poussent bien à Viviers...

Où et quand les acheter ?

Avec le printemps, tous les légumes sont à la fête et ça pousse bien, dans les serres et maintenant en plein air également !

Retrouvez les maraîchères et maraîchers de Viviers et leurs légumes bio :

- au marché de Clapiers tous les dimanches matins

- au marché de Prades le Lez, tous les dimanches matins également

- au magasin Le Grand Panier Bio à Vendargues

 

1 commentaires

mer.

11

mars

2015

Et une nouvelle serre de bâchée

Rémi (debout sur la photo), fraîchement sorti de sa formation agricole, pourra bientôt démarrer sa production au Domaine de Viviers... Merci à tous ceux qui ont filé un coup de main !

0 commentaires

sam.

06

sept.

2014

Portes ouvertes au Domaine de Viviers : samedi 6 septembre

Offrez-vous une matinée à la campagne !

A l’occasion du Festival de la Tomate à Clapiers, nous ouvrons nos portes au public

Samedi 6 septembre 2014 de 10 h à 12 h au Domaine de Viviers à Clapiers

Programme (à partir de 10 h) :

  • Visite de la ferme : légumes bio sous serre et en plein champ / traction animale / permaculture / production de compost

  • Présentation des différents métiers de la coopérative : maraîchers, paysagistes, élagueurs, consultants

  • Ateliers thématiques sur l’alimentation locale

Début des ateliers et des visites à 10 h !!

 

Accès : Domaine de Viviers à Clapiers ; par le rond-point marquant l’intersection entre la D145 (Prades - Teyran) et la D109 (Clapiers Jacou – Assas) / voir le plan

 

Infos : contact (at) terracoopa.com ou Stéphane au 06.98.90.30.66

1 commentaires

sam.

19

avril

2014

Terracoopa revient au marché de Clapiers

salade

A partir de dimanche 20 avril, vous rerouverez Cédric au marché de Clapiers, de 8 h à 13 h.

 

L'hiver est derrière nous, les premières courgettes sont prêtes, voilà de quoi garnir les paniers et les tables des Clapiérois !

 

Rendez-vous dimanche au marché.

 

0 commentaires

ven.

20

sept.

2013

Terracoopa accueille Terre de Liens

réunion Terre de Liens Viviers

Le 20 septembre, par une jolie matinée d'automne, nous accueillions une réunion du groupe héraultais de l'association Terre de Liens.

Terre de Liens est un mouvement qui prône une gestion collective du foncier pour garantir le maintien et le développement de l'agriculture. Au sein du mouvement, on trouve une association, une société foncière qui collecte de l'épargne auprès du public pour acheter des fermes, et une fondation qui reçoit des dons.

Pour notre installation à Viviers, nous n'avons pas eu à mobiliser Terre de Liens car l'Agglo avait pris les choses en main. Mais nous gardons un lien fort avec ce mouvement.

0 commentaires

sam.

07

sept.

2013

Terracoopa à la foire bio de St Gély

en tete flyer st gely bio

Retrouvez l'équipe et les produits de Terracoopa (légumes, boîtes de compost) à la foire bio de St Gély samedi 7 septembre, le matin !

 

de 8 h à 13 h, Grand'Rue à St Gély du Fesc.

flyer st gely la vie côté bio
flyer st gely bio 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 7.2 MB
0 commentaires

jeu.

22

août

2013

Terracoopa au Festival de la Tomate

L'équipe de Terracoopa sera au rendez-vous pour le 7ème festival de la tomate dimanche 1er septembre à Clapiers.

Pour la première fois, les visiteurs du festival pourront déguster des tomates... de Clapiers ! Ainsi que les autres légumes de cette fin d'été.

A dimanche prochain.

affiche festival tomate
0 commentaires

mer.

10

juil.

2013

La vente à la ferme ouvre le mercredi

courgette

A partir du 10 juillet 2013 et tous les mercredis de 16 h à 19 h, vous pouvez venir directement sur le lieu de production à Viviers pour une vente sur place. L'occasion également de visiter les serres et le plein champ en compagnie des producteurs ou de profiter d'une balade dans les alentours.

 

Depuis la fin août, nous faisons la vente devant le Mas du Domaine de Viviers, sur la route qui relie Jacou/Clapiers à Assas. Plus pratique, plus accessible !

C'est toujours de 16 h à 19 h, tous les mercredis.

1 commentaires

dim.

30

juin

2013

Une rencontre-débat internationale

logo AVSF

Dans le cadre de la campagne "Plus près, plus sain, plus juste, c'est meilleur pour tout le monde" , et à l'occasion de leur passage en France, la délégation Languedoc-Roussillon d'Agronomes et vétérinaires sans frontières vous invite à une
Rencontre-débat avec César Paz et Sylvain Bleuze, représentants d'AVSF au Pérou et en Equateur, sur le thème "Coexistence entre agriculture capitaliste et agriculture familiale : Equateur, Pérou, France".

Cette rencontre se tiendra sur le Domaine de Viviers à Clapiers, où la coopérative d'activité Terracoopa accueille des personnes qui se lancent en agriculture bio.
Dimanche 30 juin 2013 de 18 h à 20 h.
Rencontre en plein air, suivie d'un pique-nique champêtre, tiré du sac. Amenez votre siège et votre pique-nique avec vous, boisson et crudités de la ferme offerts sur place !

Accès :

Plan ou au croisement de la D145 et de la D109, prendre la direction Prades et à dix mètres, prendre à gauche le chemin de vignes jusqu'au parking à 500 m, puis continuer à pied sur le chemin. Rdv à côté des bungalows blanc et bleu au fond du vallon.

0 commentaires

dim.

19

mai

2013

Premier marché à Clapiers

Ce dimanche pour la première fois, les habitants de Clapiers ont pu manger des légumes... de Clapiers ! Les producteurs de Terracoopa (Christian, Kris et Cédric) étaient au marché du dimanche matin avec les premières productions : salades, fèves, courgettes, etc

dim.

05

mai

2013

Un pique nique du dimanche

Les enfants, les anciens collègues de Christian, les collègues de Crealead, pour un petit moment de détente sur la nouvelle terrasse...

mar.

30

avril

2013

Un coup d'oeil chez nos voisins audois

A l'occasion des Assemblées Générales de l'ADEAR LR et de l'ADEAR de l'Aude à Villalbe, nous avons visité avec Paul le terrain où Graines de Paysans, la couveuse agricole audoise, installe sa ferme maraîchère. Le début d'une reconquête de la ceinture maraîchère de Carcassonne ?

lun.

22

avril

2013

C'est fou ce qu'on peut faire avec une minipelle

Un fossé de 100 m remis en fonction, les tranchées prêtes pour les 3 dernières serres, et même une petite mare à l'entrée de la plaine. Mais aussi une première baissière en courbe de niveau dans la parcelle de Kris, et une charmante terrasse à l'ombre de la pinède, en prévision des jours chauds qui commencent. Sans compter le raccordement à l'irrigation de la plateforme de compostage, sur le côteau. On en fait du boulot avec une minipelle 2,5 tonnes...

mar.

16

avril

2013

Formation permaculture, une première journée

Kris avait préparé une jolie formation d'introduction à la permaculture, bien remplie d'illustrations, pour nous transmettre son enthousiasme pour le travail « avec la nature, pas contre elle » et l'idée d'un design écologique de la ferme. En fin de journée, les stagiaires sont venus sur le terrain pour une séance de travaux pratiques de démarcation artisanale des courbes de niveau sur le haut de la parcelle de Kris, la plus en pente. Ces courbes préfigurent les « baissières », des fossés doublés d'un petit talus, destinés à favoriser l'infiltration de l'eau de pluie plutôt que son écoulement en surface, qui érode la terre et alimente les inondations en fond du bassin versant.

ven.

22

mars

2013

Heureusement que les tunnels sont montés

Voilà une version de l'effet de serre à laquelle on ne pense pas au premier abord : on peut y travailler durant les longues périodes de pluie du printemps et de l'automne. Du coup, faute de pouvoir travailler dehors, ça avance vite dans les serres !

ven.

22

mars

2013

La pluie, la pluie, la pluie ...

Ça ne s'arrête plus de pleuvoir, et les sols ont atteint la saturation de leurs réserves. Cédric va probablement y laisser sa première plantation de pommes de terre et ses premières carottes et Christian son ail et ses petits pois. Le bas de leurs parcelles est noyé dans 10 cm d'eau stagnante. De telles pluies permettent de souligner les micro-reliefs de cette plaine, qui nous semblait bien plus plate. On aussi découvert avec ces pluies que la plaine a fait l'objet d'aménagements importants : une buse mène par exemple l'eau du fossé du haut de la parcelle vers le ruisseau du bas de la parcelle ; ce serait encore mieux si ledit fossé n'était pas à moitié rebouché après des années d'abandon et ne vomissait pas son trop-plein dans la serre de Cédric. Un chantier de curage en perspective...

mar.

05

mars

2013

Et maintenant, la pluie

Les maraîchers avaient à peine fait les premiers travaux de préparation du sol pour les semis, que la pluie a commencé. On en profite pour se faire une séance de travail en salle, la première depuis un moment, pour planifier la suite des événements, car désormais chacun et chacune va bosser sur sa parcelle, dans sa serre, sur son marché et en même temps on a pas mal de choses à gérer ensemble : la suite des aménagements, les achats en commun, le projet de bâtiment, les formations collectives...

mer.

20

févr.

2013

Ouf ! Chacun a son tunnel bâché

Le vent a fini par tomber et on a pu bâcher 5 tunnels, 1 pour chacun des producteurs déjà en place. Finalement, on est surpris par la vitesse de bâchage : à 5, nous bâchons un tunnel de 50 m en une heure et demie ! Voici la fin d'un beau chantier collectif, encore merci à Nora, Paul, Julien, Jean-André, Seb le maraîcher, Anaïs, Vincent, Jérémie, Sébastien, Marco, Pierre, Estelle, au team Crealead -Solange, Roland, Thierry, Anne-Sophie, Rémi, David- à Gab, Goa, Sylvaine, Mimi, Maku, Hélène, Fathi, Antoine, Clémence, Adrien, Andréa, Caroline, j'espère que vous avez pu laver la boue de vos habits et désolé si j'ai oublié quelqu'un. Maintenant, chacun et chacune va pouvoir aménager sa serre ; pour les maraîchers, le travail ne fait que commencer.

lun.

04

févr.

2013

Et maintenant, le vent

On est enfin prêts à bâcher. Merci à Ouazani, maraîcher dans le Gard, qui nous a prêté son disque à creuser des tranchées pour enterrer et tenir les pieds des bâches plastiques, même si sur notre tracteur à attelage un peu haut il ne creuse pas aussi profond qu'à Beaucaire. Il y a de la solidarité à la Confédération Paysanne. Le vent est moins clément : il s'est mis à souffler comme il souffle souvent en février à Montpellier. Les voisins nous disent que le mistral souffle par multiples de 3 jours ; on dirait qu'on a tiré le 9...

mar.

15

janv.

2013

Ca commence à être longuet, ce montage de tunnels

Plus on avance, plus les tâches sont répétitives et minutieuses. Autant le dressage des arceaux était un travail visible et gratifiant, autant leur assemblage avec les boulons et leur couverture avec les câbles de polyéthylène qui vont supporter les bâches est fastidieux. sans compter les écarteurs et les fils de fer qui resteront à poser après les bâches, j'ai compté que ça nous fait 2272 boulons, 560 nœuds de câble, 3360 crochets pour les câbles, ça relève du travail à la chaîne, même avec une bonne boulonneuse... Il y a du boulot si on veut être prêts pour les semis de début mars.

lun.

14

janv.

2013

Les médiocres sont passés chez nous

C'est Johan qui a découvert le vol en arrivant à Viviers dimanche midi. Le bilan matériel est conséquent, le coup au moral est dur. Nous sentons en nous la violence de cet acte. Médiocre voleur, qui est assez cynique pour détruire et mépriser notre travail, tu ne mérites pas notre respect. Il faut réagir, placer un vigile professionnel sur le site la nuit suivant le vol, puis réparer les portes et sécuriser les installations, obtenir la pose de barrières sur les chemins d'accès pour empêcher les visites nocturnes. Et bien sûr, racheter les équipements et le matériel pour pouvoir avancer. Heureusement, notre assureur AXA fait preuve de bonne volonté et va couvrir le vol.

sam.

12

janv.

2013

Tous les arceaux sont montés

Une vraie équipe de monteurs de serres ! Gilles dit en blaguant qu'on pourrait monter une entreprise de montage de serres, le tunnel Filclair 8 m n'a plus de secret pour notre équipe, organisée, efficace et conviviale... Les arceaux sont montés, on attaque les pignons.

ven.

21

déc.

2012

On a reçu les serres

Ce mardi, nous avons reçu les serres. Le chantier était préparé, les outils en place, Christian, Cédric et Gilles, à la manière des Romains, avaient empierré et reformé le chemin dans sa plus grosse ornière. Mais le camion n'est jamais arrivé jusque là. Après la pluie de week-end, le chemin était boueux et le camionneur a fait le mauvais choix : au lieu d'emprunter le chemin et ses flaques inoffensives, il a voulu passer dans le champ du voisin et s'est immédiatement embourbé. Et le voilà à décharger toute sa cargaison dans le champ  ! Moindre mal, ce champ n'était pas semé car il attend une plantation de vignes, mais on s'est excusés auprès des voisins. On va passer une journée et demie à trimballer les 13 tonnes d'acier et de plastique avec le tracteur, la remorque et la bénette. Et on se retrouve avec des éléments de serres éparpillés en petits tas dans la parcelle... Merci à Nora, Paul, Julien, Seb, Seb le maraîcher, Vincent, Jean-André, Marco, Pierre et Didier pour le coup de main qui nous a permis de tout transporter et de monter la structure d'un premier tunnel.

sam.

17

nov.

2012

50 visiteurs de RENETA à Viviers

Terracoopa n'est pas une initiative isolée : en témoigne la cinquantaine de visiteurs que nous avons reçus ce vendredi après-midi au domaine de Viviers. Comme nous, ils mettent en place des espaces-test un peu partout en France : les champs des possibles en Île de France, les compagnons de la terre dans la Drôme, la coopérative d'installation en agriculture paysanne en Loire-Atlantique... Chacun à sa manière offre des possibilités de démarrer son activité dans un cadre sécurisé et bienveillant. Ils sont tous membres du Réseau national des espaces-test agricoles Reneta, que Joseph a le plaisir de co-présider depuis le printemps avec Pierre Dufour, éleveur en GAEC et responsable de la MSA en Saône-et-Loire.

 

Article Midi Libre sur les rencontres

Charte RENETA.pdf
Document Adobe Acrobat 223.7 KB

mer.

17

oct.

2012

Dans l'enfer de l'engrais vert

Décidément, cette culture de sorgho nous emmène loin ; la biomasse laissée au sol est vraiment conséquente, et comme la première coupe a été faite par une faucheuse qui a laissé les pailles dans toute leur longueur, nous ne trouvons pas de moyen de l'intégrer facilement aux premiers centimètres de sol. Du coup, pas moyen de préparer le sol pour un nouveau semis. Le semoir direct serait une solution, d'autant plus que les chercheurs de l'IRSTEA sont prêts à nous prêter le leur, mais notre tracteur de 60 CV est bien insuffisant pour les 2 tonnes d'acier de ce semoir ! Face aux pluies qui démarrent et à l'hiver qui s'approche, c'est donc à la volée que nous semons notre nouvel engrais vert. C'est un mélange de crucifères : navet fourrager, apprécié pour ses racines qui travaillent bien le sol et solza fourrager qui fera plus de biomasse aérienne. Pourvu maintenant qu'ils aient le temps de germer et de se développer avant l'hiver !

jeu.

20

sept.

2012

Les premiers tubes d'irrigation

Après après avoir retourné le plan du terrain et nos cerveaux dans tous les sens, nous avons choisi d'enterrer la canalisation principale au beau milieu de la grande parcelle qu'on appelle « la plaine », dans toute sa longueur ; ce sera la colonne vertébrale de notre système d'irrigation dans cette grande parcelle que nous distribuerons entre tous les producteurs ; nous branchons à chacun une prise d'eau et un compteur individuel, au milieu de sa parcelle. Comment assurer praticité d'usage pour chacun au jour le jour tout en réduisant la quantité de tube polyéthylène et de jonctions, ainsi que la facture...

ven.

07

sept.

2012

Premiers tours de prise de force

Gilles et Joseph avaient déjà fait quelques longueurs avec le tracteur et des petits disques pour enfouir les pailles coupées et les repousses de sorgho. Peine perdue, la terre était trop sèche et le sorgho trop bien implanté pour se laisser retourner. Et comme c'est vraiment une plante du Sahel, elle a repoussé alors qu'il n'a pas plu une goutte d'eau entre début juillet et fin août ! Johan et Joseph se sont relayés pendant presque deux jours pour gyrobroyer la deuxième pousse, qui atteint 60 cm dans les sols les plus profonds ! En moyenne, ce sont 6 tonnes de matière sèche que nous allons, san compter les racines qui sont d'un volume comparable aux parties aériennes. Le tracteur, quant à lui, a retrouvé son hébergement chez Christophe, au domaine de Cassagnole.

mar.

28

août

2012

Une formation sur les sols

Commençons par le commencement : il faut soigner sa terre si on veut qu'elle produise de bons légumes. Nous avons donc démarré les activités de Terracoopa par une formation de trois jours avec Gérard Augé, agronome et pédologue. Séances d'observation le matin et travail en salle l'après-midi, quand il fait trop chaud pour être dehors. A l'arrivée, le diagnostic est plutôt encourageant : dans l'ensemble, les sols sont profonds, filtrants, avec ce qu'il faut d'argile et de limons fins pour constituer une bonne réserve d'eau, à condition qu'on lui apporte de la matière organique. Beaucoup de matière organique...

jeu.

10

mai

2012

Semis du premier engrais vert

C'est parti ! Il y a trois semaines, nous avons fait semer du sorgho fourrager sur nos 8 hectares ; c'est l'entrepreneur de travaux agricoles qui est venu car nous n'avons aucun matériel pour l'instant. L'idée de cet engrais vert, qui sera réintégré dans le sol, est de produire de la matière organique en mobilisant les ressources présentes dans le sol, servant ainsi de piège à nitrates pour les résidus des cultures précédentes. Faire cette culture permet aussi de ne pas laisser s'installer d'herbes que nous ne pourrons pas contrôler une fois en maraîchage. Et surtout, surtout, nous commençons à remettre de la matière organique dans les sols de Viviers. Le sorgho est une plante originaire des tropiques, à croissance rapide pourvu qu'il fasse chaud et qui se satisfait de peu d'eau : exactement ce qu'il nous faut !